Rédiger pour le web

Nancy Therrien Blogue Leave a Comment

Le style journalistique

Quand on pense au journalisme écrit et parlé, on pense souvent à ton austère et officiel. Il n’y a qu’à penser à ce reportage diffusé en février 2018 sur la tempête de neige en France qui s’est d’ailleurs attiré les moqueries du Bye Bye. Cela dit, depuis l’avènement des médias sociaux, la quantité de contenu diffusée sur le web est ahurissante : manchettes, nouvelles, billets, articles de magazines, etc. Ce faisant, les rédacteurs doivent parfois user d’un ton disons, quelque peu badin, pour capter et captiver l’auditoire, quoi qu’évidemment, certains sujets s’y prêtent moins que d’autres. Pour éviter qu’un texte se dilue dans la mer virtuelle, faute de crédibilité, quelles sont les règles à suivre ?

avoir un titre accrocheur

Quand la porte d’entrée est invitante, ça donne le goût d’aller visiter. Les teasers sont intéressants, mais ne doivent en aucun cas être trompeurs et décevoir. L’humour peut être payant s’il est habilement utilisé. La finesse d’un titre est quant à elle sans égale.

écrire avec fluidité


Les phrases complexes et le vocabulaire peu courant découragent le lecteur. La voix passive et l’utilisation de périphrases alourdissent un texte. Cependant, le parsemer de locutions imagées (mais simples) et de verbes d’action précis convient aussi parfaitement.

diversifier les sources


Les références à d’autres articles c’est bien, mais mener ses propres entrevues, c’est mieux. Servir du réchauffé peut devenir monotone. Citer des intervenants apporte de la crédibilité à un article en plus de le rendre plus actuel. Impliquer des personnes de divers univers peut se révéler pertinent.

Dynamiser la présentation


L’abondance de mots risque de rebuter le lecteur, surtout sur le web. Insérer des encadrés, des exergues et des listes s’avèrent des options judicieuses. Bien évidemment, le style d’écriture varie selon la formule choisie. En faire usage adéquatement est d’ailleurs une excellente pratique.

Utiliser des titres et intertitres


Rien de tel pour hiérarchiser les informations et surtout générer des repères visuels rapides pour le lecteur. Mon astuce favorite : donner une thématique à mes titres et intertitres, quand c’est possible. Cela demande parfois de se creuser les méninges, mais tout le plaisir d’écrire n’est-il pas là ?

Respecter la règle des 5 W


Où, quand, comment, qui, pourquoi ? Cinq petites questions qui permettent de structurer un texte méthodiquement et de synthétiser l’ensemble des informations à mettre de l’avant. Un article laborieux en est un dont l’organisation est déficiente.

Avec une bonne dose de créativité, une curiosité aiguisée et une grande rigueur, on peut assurément mettre l’écriture de type journalistique à profit dans un article destiné au web et gagner l’intérêt des lecteurs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *